Réactions – Génération Foot/ Horoya AC ( retour)

  D’un Victor Zvunka qui se félicite d’avoir réussi son coup à Dakar, à un Olivier Perrin qui indexe la mauvaise organisation du foot sénégalais, une pelouse défectueuse en passant par un Khadim Ndiaye qui s’est dit « sans pression »…Ndamli. sn vous propose quelques réactions d’après match ….

 

Viktor Zvunka coach Horoya AC : « J’ai bien préparé mon coup à Dakar… »

On était là pour faire un bon résultat. On l’a bien réussi. Surtout en marquant au moment où il fallait ce but que nous espérions mettre à Dakar. Il faut quand dire qu’on a beaucoup souffert dans ce match surtout en deuxième période. Mais, on a su garder nos cages inviolées. Dire que je connaissais mieux Génération Foot comparée à la manche aller, oui c’est vrai. Je les bien étudiés. Leur jeu et leur évolution car c’est une très bonne équipe qui sait jouer au football. Ce qui nous a poussés à reculer pour mieux défendre après le but marqué. Ce qui a été payant. Je félicite les joueurs pour cette performance. On avait comme objectifs de passer en phases de poule. On l’a réussi et pour Génération Foot nous souhaitons un meilleur avenir en coupe Caf.

Olivier Perrin coach de G. Foot : « Ce match était très différent de ceux de la L1 sénégalaise… »

Ce n’était pas un match facile. Je l’avais dit. Mais, ce soir on n’a pas été bons. Ce match a démontré que le niveau était très différent de ceux de ligue 1 sénégalaise que nous disputons chaque week-end. On a la capacité et le potentiel au Sénégal. Mais, il faut plus de vitesse dans le jeu. Surtout une organisation qui permette de savoir où nous allons et comment y arriver. Imaginez, en plus des deux matches que nous devons jouer en tour d’appui pour la Caf, Génération Foot aura 23 matchs à disputer d’ici au 6 juin prochain, coïncidant avec la fin du championnat. Est-ce qu’on est bien préparé à cela ? Notre football n’a pas un calendrier de haut niveau au Sénégal. La pelouse était loin d’être bonne ce soir malgré les efforts énormes des jardiniers de GF. Tout cela peut participer à expliquer, notre échec à ce niveau de la compétition. Comme l’avaient été d’autres clubs comme US Gorée et AS Douanes… Maintenant, on sera en coupe Caf, on va essayer de voir ce qu’ on peut faire.

Khadim Ndiaye gardien Horoya AC : « J’avais envie de faire un gros match… »

Ce soir c’était un match particulier. J’étais dans mon jardin, un stade que je connais bien avec la sélection nationale du Sénégal et un public qui avait l’habitude de me soutenir dans mes matchs. Mais aujourd’hui, si certains ont clamé Khadim tu es bon, d’autres ont dit le contraire. Donc, ce n’était pas un match facile. Sauf que cela n’a en rien entamé, mon devoir de faire mon job avec mon club qui m’emploie. Même si, cela a été sans aucune pression car dans mon vocabulaire, le mot pression n’existe pas. Maintenant, pour mon statut en sélection sénégalaise, il me faut d’abord prouver en club que je mérite une place dans les 23 avant de prétendre encore d’être titulaire. C’est au coach de décider, je l’ai dit. Donc, je ne me considère pas comme titulaire.

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof